Scroll to top

Dreamtime V – At first light


Grotte du Mas d'Azil - France

Exposition dans la Grotte du Mas d’Azil du 30 mai au 11 novembre 2015
Vernissage le samedi 30 mai 2015 salle dite Dewoitine.
Du lundi au dimanche, de 9h00 à 20h00.

Accueilli en Ariège par Caza d’oro, Centre international d’art contemporain, Damien Aspe a créé des oeuvres spécialement pour la salle de la grotte dite Dewoitine au Mas d’Azil, l’artiste toulousain propose à travers trois oeuvres le fruit d’une réflexion approfondie sur l’histoire du site mais aussi sur le sens de sa propre intervention dans la grotte, car l’art contemporain au coeur de sites patrimoniaux doit rester un acte exceptionnel par souci de l’histoire des lieux, de l’espace sensible habité, visité et protégé.
Damien Aspe a su s’insérer avec talent dans cet ensemble architectural et naturel aussi symbolique qu’est celui de la grotte ornée du Mas-d’Azil.

Artiste attaché aux perspectives et aux systèmes de construction des représentations, Damien Aspe s’est permis de mettre en lumière et de codifier toute l’histoire de la salle de la grotte, de la plus lointaine à la plus moderne, créant ainsi une trajectoire dynamique concentrée sur les rapports d’échelles, les équilibres et les points d’observation, une exposition aussi surprenante sur le plan spatial que sur le plan intellectuel et visuel.

Pour Damien Aspe deux grandes révolutions ont considérablement modifié notre humanité.
Dans un premier temps, la maîtrise du feu durant la période préhistorique est importante dans l’évolution humaine. C’est l’une des premières preuves de notre humanité.
Le feu a été un formidable moteur d’hominisation permettant la sédentarisation de l’homme. Il éclaire et prolonge le jour aux dépens de la nuit ; il a permis à l’homme de pénétrer dans les cavernes. Il réchauffe et allonge l’été aux dépens de l’hiver ; il a permis à l’homme d’envahir les zones tempérées froides de la planète. Il permet de cuire la nourriture et, en conséquence, de faire reculer les parasitoses. Il améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c’est surtout un facteur de convivialité et de vie sociale plus organisée.
Dans un second temps, bien plus proche de nous, l’invention de l’électricité a été une révolution tout aussi importante que le feu durant la période préhistorique. Notre confort de vie, les avancés scientifiques et technologiques jusqu’au monde numérique que nous connaissons aujourd’hui découlent de cette fabuleuse invention.

L’homme préhistorique à habiter la grotte grâce au feu, Damien Aspe a voulu l’habiter avec la lumière et confronter ainsi notre monde contemporain à celui de nos ancêtres.
Conçu comme des boites gigognes, l’artiste nous relate, 3 périodes préhistorique marquante du Mas d’Azil et 3 dates clés de l’histoire du lieu en réalisant 3 objets dont le design visuel répond à ces évènements.

Cette exposition a reçu la labellisation Nationale «2015, Année de la Lumière en France».
Les lustres ont été réalisés grâce au mécénat et en collaborations avec Les Artisans du lustre .

Post a Comment

1